Psychogénéalogie 

La psychogénéalogie, appelée aussi analyse transgénérationnelle, est une théorie développée dans les années 1970 par le Pr Anne Ancelin Schützenberger selon laquelle les événements, traumatismes, secrets, conflits vécus par les ascendants d’un individu conditionneraient ses faiblesses constitutionnelles, ses troubles psychologiques, ses maladies, voire ses comportements étranges ou inexplicables.

Pour élaborer cette théorie, Anne Ancelin Schützenberger s’est fondée sur ses propres observations, et sur des concepts issus de la psychanalyse, de la psychologie, de la psychothérapie et de la systémique. Elle est principalement connue du grand public pour ses apports dans le champs de la psychogénéalogie avec son ouvrage, référence incontournable, Aïe, mes aïeux !  (Wikipédia)

Biogénéalogie

​Issue de la psychogénéalogie, cette connaissance permet de mettre en lien les confusions de perceptions émotionnelles avec nos comportements ou pathologies.

Biopsychogénéalogie

Cette approche tient compte de la psychogénéalogie, de la biogénéalogie et de la sociologie clinique.

Formations

EPRTH™  - Balayage oculaire à Genève.
- du dimanche 20 au vendredi 25 novembre 2022 inclus.

Maïeusthésie - niveau 1 à Genève.
Communication et assertivité
- du lundi 16 au vendredi 20 janvier 2023 inclus.
- du lundi 1 au vendredi 5 mai 2023 inclus.

Maïeusthésie - niveau 2 à Genève.
Mises en oeuvre concrètes et didactiques​.
- du lundi 20 au vendredi 24 mars 2023 inclus.
- du lundi 5 au vendredi 9 juin 2023 inclus.

Maïeusthésie - niveau 3 à Genève.
Positionnement du praticien.
Dates à définir.